Congé paternité: 14 raisons de dire OUI !

Nous serons appelés à voter le 27 septembre prochain sur des sujets très sensibles qui auront des répercussions socio-économiques sur le long terme. Pour ce qui est de l'initiative de limitation, l’intitulé de mon blog en dit long sur ce que j’en pense. Il y a en revanche un autre sujet qui me tient à cœur et dont l’issue ne sera pas forcément évidente : il s’agit du congé paternité payé. Des centaines de raison de l’accepter foisonnent dans ma tête mais j’ai décidé de me restreindre aux 14 plus parlants :

Car nous ne vivons plus au moyen âge.

Outre l’importance des premiers contacts avec le père dans la vie d’un enfant, cela permet à la mère de reprendre le travail plus rapidement et en toute sérénité.

Ne pas accepter l’idée d’un congé paternité revient à balayer l’égalité des chances.

Grandissons un peu!

En acceptant un congé paternité payé, nous effectuerons un grand pas en avant qui profitera aux prochaines générations.

Pourquoi avons-nous attendu 2020 ?

Avec la crise due à la pandémie, ce n’est pas le moment. Après le crash de 2008 non plus, avec la suppression du secret bancaire encore moins... Mais alors, quand serait-ce le bon moment ??

Toute la responsabilité ne doit pas uniquement reposer sur les épaules de la mère, les pères ont aussi leur mot à dire et une responsabilité vis-à-vis de leur famille.

En acceptant le congé paternité, les idées de partage des responsabilités, du temps partiel pour tous et du télétravail deviendront peu à peu la norme.

Réagissons pour un avenir plus équitable et juste !

Ne gâchons pas une nouvelle chance de montrer que nous avançons !

Il n’y a pas que le service militaire dans la vie d’un père, prendre le temps de s’occuper du nouveau-né est tout aussi important pour l’avenir de la Suisse, car ce sont les générations futures qui le construiront.

Trêve de tergiversations, acceptons une initiative humaine, juste, digne d’un Etat égalitaire !

En un mot : le congé paternité, c’est maintenant !

 

Si une âme charitable veut bien traduire ces raisons en suisse allemand, ce ne serait pas du luxe !

Lien permanent Catégories : Air du temps, Humeur 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.