• Mais pourquoi a-t-on manifesté au juste ?

    “C’est beaucoup plus facile d’être contre le racisme quand on habite à Neuilly que quand on habite à Saint-Denis... moi les étrangers, je vis avec, alors je ne peux plus les saquer ! ». Dans La Crise, Michou, chômage sans le sou sort cette phrase culte en toute décontraction, un sourire paisible aux lèvres. D’un air exagérément outré, son interlocuteur parle de droits à la différence et à la tolérance au moment même où sa femme classe consciencieusement les femmes de ménage par origine ethnique dans des boîtes de préjugés : « les asiatiques, c’est vraiment ce qu’il y a de mieux ! ». Interrogé sur Mohammed, Rachid et Djamila, Michou enchaine, avec ce même sourire paisible admirablement joué par Patrick Timsit: « Djamila, c’est pas pareil, c’est comme ma mère ! ».

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Humeur 8 commentaires