Humeur

  • Coût du congé paternité: mais de quoi parle-t-on?

    C'était la bonne nouvelle de 2019: désormais les fonctionnaires de l'Etat du canton de Neuchâtel peuvent bénéficier de vingt jours de congé paternité au lieu de cinq auparavant (contre dix à Genève). Ces quinze petits jours en plus sont en réalité un pas de géant dans un système encore trop patriarcal, mais ils ont été chiffrés à 240'000 francs par année pour quarante cas accordés en moyenne. Parce que l'on ne dispose pas d'autre moyens de mesurer ces modifications qu'en francs perdus par heure de travail, on appelle ceci un "effort financier". Il est en effet admis que toute décision cantonale doit être mesurée en terme de gros sous.

    Lire la suite

  • Place aux jeunes, disent-ils!

    C'est une phrase qui revient comme un refrain à chaque fois que j'évoque mon âge: "profite bien, tu verras quand tu auras cinquante ans"!  La date fatidique approche dangereusement et je crains de plus en plus ce qui pourrait m'arriver audit anniversaire: une perte soudaine de ma chevelure? une apparition inattendue de scares? un affolement de ma pression sanguine? Ce palier qui semble effrayer tant de personnes serait-il un basculement définitif vers une nouvelle condition ou reste-t-il, comme les autres anniversaires, une simple date à célébrer?

    Lire la suite

  • Les bilatérales harmonieuses

    "La pénurie de logements fait fuir les genevois" pouvait-on lire il y a quelques jours dans la Tribune de Genève. Je ne peux que le confirmer, cette même peste m'ayant fait fuir il y a plusieurs années. Et pour ce qui est de la destination, on n'a pas beaucoup de choix: France voisine ou canton de Vaud.

    Lire la suite