30/03/2018

Chômage: quand le bouc émissaire occulte la vérité

Même si mon sujet de prédilection reste l'éducation, l'emploi est celui qui impacte le plus notre société, car c'est l'emploi - et donc les perspectives de salaire- qui va régir nos décisions. C'est lui qui va pousser les parents à inscrire leurs bambins aux cours de langue, déterminer l'orientation précoce de nos jeunes, permettre l'accès à un logement plus ou moins grand, envisager un long traitement orthodontique, voire même planifier sa retraite, sachant que plus de 120'000 retraités helvètes immigrent faute d'un pouvoir d'achat suffisant en Suisse. C'est lui, enfin, qui a fait prendre à Genève un virage populiste il y a quelques années. Car cette hostilité envers les frontaliers n'est pas innée mais est apparue suite à la crise qui a fortement secoué les foyers en mettant à mal la traditionnelle sécurité de l'emploi.

Lire la suite

19:16 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

23/03/2018

Le Veritaserum préélectoral

En cette belle période de campagne, le chiffre de 100'000 frontaliers est souvent brandi comme une menace sur Genève, systématiquement associé au chômage et à l'insécurité, montré du doigt comme la cause de tous les maux que connaît notre canton depuis plusieurs années. La capitale mondiale de la paix, ville refuge historique, se trouve alors souillée par des affiches plus hideuses les unes que les autres.

Lire la suite

21:17 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | |

16/03/2018

Coopération sanitaire: où en sommes-nous?

Julien est genevois. Ses parents ont fait le choix il y a douze ans de déménager vers la France voisine. Il effectue ses études à Sciez et doit rendre un travail de recherche pour l'obtention de son baccalauréat. Comme il est féru de physique, il choisit une étude sur la résistance de frottement en cyclisme. Alors qu'il effectue des tests sur des roues de vélo, il ressent une forte douleur au genou gauche. Elle disparaît aussitôt mais revient par moments et le fait de plus en plus souffrir. Ses parents, affiliés à la CMU (couverture maladie universelle française) l'emmènent à l'hôpital d'Annecy.

Lire la suite

17:53 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |